La soprano belge Sylvie Sténuit a obtenu son premier prix de chant au conservatoire Royal de Liège auprès de Greta De Reyghere, dont elle a été l’assistante durant trois ans. Elle s’est également perfectionnée plusieurs années auprès de Lena Lootens.

Son expérience s’étend de la musique ancienne (tournées avec la troupe Les menus plaisirs du Roy, collaboration avec La Cetra d’Orfeo, le claveciniste Guy Penson, la violiste Sophie Watillon…) à la musique contemporaine (enregistrement CD de mélodies de Karel Goeyvaerts pour la KUL, concerts Messiaen avec le pianiste David Miller, collaboration avec l’ensemble Launeddas sous la direction de Jean-Pierre Peuvion et participation au festival «d’Art d’Art» de Niort en France), en passant par l’Opéra (Opéra–Studio de la Monnaie, spectacle autour des Noces de Figaro, représentation de La Serva Padrona en Espagne…). En 2011, elle s’est produite à l’Espace Senghor (Bruxelles) dans les Folk Songs de Berio, avec l’Ensemble 21, sous la direction de Marc Collet.

Un de ses répertoires de prédilection étant la mélodie, elle travaille en collaboration étroite avec la pianiste Marie-Pascale De Coster dans divers programmes (mélodie française, lied allemand, Rachmaninov). Depuis 2015, elle travaille en duo avec la soprano Elsa Bernard, tant en répertoire romantique qu’en musique ancienne. Elle travaille également avec la claveciniste Marie Nys. Elle enseigne le chant et la musique de chambre vocale à l’Académie Jean Absil d’Etterbeek et le chant à l’Académie de Musique de Grez-Doiceau. En 2019, elle a donné le cours d’Initiation en Technique Vocale pour chefs de chœur, professeurs de formation musicale et accompagnateurs au Conservatoire royal de musique de Bruxelles.

Fermer le menu